Avoyerie de murten Index du Forum
Avoyerie de murten Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Ambassade de Provence

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Avoyerie de murten Index du Forum -> Archive Morat -> Archive accueil avoyerie -> Hall d'entrée -> Portes de Murten
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Anthelme d'Agneau


Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2010
Messages: 2
Localisation: Aix en Provence
Masculin

MessagePosté le: Ven 24 Déc - 12:10 (2010)    Sujet du message: Ambassade de Provence Répondre en citant

Anthelme avait supporté le voyage entre son carrosse et sa jument andalouse. Il avait quitté temporairement la Marquise et la coure Marquisal pour prendre poste dans son ambassade à Murten. Il avait été fort heureux de se voyage , découvrir une nouvelle terre , lui qui avait tant voyagé en Orient , en Italie et dans l'empire Ottoman. Il c'était souvent arrêté dans les relais , prenant le temps de voir et goutter aux plaisirs de ces terres. Une fois en vue de la capital il passa une tenue plus riche et moins confortable pour se présenter aux gardes devant les portes de Murten. Un de ses valets de pied lui ouvrit la porte du carrosse , d'où il sortit , jeune et raffiné le fils du Seigneur de Saint Victoret suivit d'Akime se présenta devant un garde.

Bonjorn , l'ami , je suis Anthelme Teobald Tebaldo d'Agneau ambassadeur de Provence envoyer à Murten.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 24 Déc - 12:10 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Anthelme d'Agneau


Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2010
Messages: 2
Localisation: Aix en Provence
Masculin

MessagePosté le: Ven 24 Déc - 12:37 (2010)    Sujet du message: Ambassade de Provence Répondre en citant

Citation:
Excellence,


Par la présente, à la demande de Sa Majesté Hersende de Brotel, Marquise des Alpes Occidentales, et de Son Illustre Grandeur, Massimin d’Aubignan, Comte de Provence libre, je vous informe des graves évènements qui ont lieu actuellement en Provence et des répercussions que ces évènements pourraient avoir sur vos contrées.


La Provence a été envahie par une bande de bandits réunis en armée, composée pour partie de membre de Nox Noctis Gentis Obscurum, de l’Ordo Equitum Negrum et pour partie de membres d’Amesha. Ce sont principalement des gens originaires d'Irlande et d'états italiens.

Le château d’Aix a été pris. Les Provençaux se sont rassemblés, ont défait l’armée des bandits et pourchassent ceux qui sont en fuite. Nous avons repris le château d'Aix.

Mais cette menace n’est pas éteinte, loin de là.

Ces bandits sont venus se battre et piller, par plaisir. Ils n’ont en rien caché le peu de cas qu’ils font de nous, de nos coutumes ou de nos aspirations. Nous n'étions rien que des pions sur leur échiquier. Il en va de même pour les gens des autres Comtés et Duchés. Ces bandits ne trouvent de plaisir que dans la guerre.

Ils se sont vantés de trucider des prélats, et d'y prendre plaisir également.

Ils ont claironné leur souhait de s’établir en Provence et d'y construire une base pour pouvoir faire la guerre partout dans les Royaumes, notamment en faisant d'un de nos port un arsenal, nous proposant de devenir leurs féaux de bon gré, ou, à défaut, de force. Et si nous leur résistons trop, sans doute en prendront-ils un autre pour ce faire.

Ils ont particulièrement menacé de s'en prendre prochainement à un riche Comté plus au Nord.

Et force est de constater qu’ils ont les moyens de leur politique, tant financiers qu’humains.

Même vaincus, ils invectivent et agressent nos plénipotentiaires par des propos comminatoires, ou tentent de les circonvenir par des arguments mielleux mâtinés de menaces, nous promettant de revenir, plus nombreux et plus puissants encore.


Ils comptent faire des Royaumes un immense champ de bataille. Mais les Royaumes sont infiniment plus qu’un champ de bataille. Nous y fondons nos espérances et y construisons nos vies.


Entre céder à leurs exigences et résister, nous avons décidé de nous battre, au risque d’être anéantis, car l’avenir qu’ils promettent sous leur férule est un non-avenir.


Par la présente, nous vous informons de cela, car ces bandits, ces "sauterelles", tenteront de nous dévorer encore, mais tenteront également de dévorer tous les Comtés et Duchés de tous les Royaumes, un à un.

Comme je l'ai dit ci-avant, ils lorgneraient déjà un riche Comté "plus au Nord".


Ils se disent 500. Nos informations semblent confirmer qu'ils sont 180 dans la région. Ils ont été 70 en Provence au faîte de leur puissance.


La présente n’est pas un appel au secours : nous n'en demandons aucun présentement. Ce sont les Royaumes qu’il faut maintenant secourir. Et nous pensons que nous le ferions mieux ensemble.

Si tel est également le sentiment de votre gouvernement, nous vous invitons à nous rejoindre en Chancellerie Provençale, pour parler plus avant de ce que nous pourrions faire pour juguler efficacement ces "sauterelles".


Dans l’attente de vous lire, nous vous prions de croire, Excellence, à l’assurance de notre parfaite considération.

Fait à Avignon le 21 décembre 1458,


Constance de Champlecy
Chancelière du Marquisat des Alpes Occidentales


Iskander
Chancelier Comtal de Provence


[HRP : Adresse de la Chancellerie provençale :
http://chancelleriemao.web-rpg.org/t572-organisation-des-provinces-unies-contre-les-sauterelles ]




Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:39 (2017)    Sujet du message: Ambassade de Provence

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Avoyerie de murten Index du Forum -> Archive Morat -> Archive accueil avoyerie -> Hall d'entrée -> Portes de Murten Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com