Avoyerie de murten Index du Forum
Avoyerie de murten Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Charte de l’Armée Cantonale de Murten (ACM)

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Avoyerie de murten Index du Forum -> Archive Morat -> Archive accueil avoyerie -> Hall d'entrée -> Registre des lois moratoises
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nebuline
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2010
Messages: 354
Localisation: murten

MessagePosté le: Ven 2 Avr - 02:25 (2010)    Sujet du message: Charte de l’Armée Cantonale de Murten (ACM) Répondre en citant


 
Citation:
Charte de l’Armée Cantonale de Murten (ACM)
Amendement du 15 avril 1457

Le présent texte se veut une Charte de l’Armée Cantonale de Murten. Ce texte fondateur a la vocation d’être à la fois charte et règlement. Cette charte rentre en application dès le jour de sa ratification par le Conseil Cantonal de Murten et a priorité sur tout autre texte. Ce texte ne pourra être modifié que par un amendement voté à l'unanimité par le Conseil Cantonale en place.


I. De la composition de l’ACM.

L’État Major Cantonal (EMC) dirige l’ACM.

L'EMC est composé du Lieutenant-Général, du Colonel et de l'Avoyer en place.

L'EMC promulgue les lois martiales.

L'ACM se compose de Bataillons (corps d'armes ou lance).

Chaque Bataillon pourra être formé de 5 Soldats (corps d'armes) ou 8 Soldats (lance) et sera sous le commandement d'un Sergent-Chef.

Un Bataillon pourra avoir plusieurs groupes armés. Dans ce cas le Sergent-Chef le plus ancien sera responsable du Bataillon.

Les Soldats peuvent être :
- Fantassins, combattants également au corps a corps.
- Archers, soldats à distance pour appuyer les autres combattants (purement RP. IG fantassins ou cavaliers).
- Cavaliers, soldats d'élite, nobles d'état et membres d'une lance uniquement, qui se déplaceront à grande vitesse s'ils ont à se déplacer indépendamment du reste de l'armée.

Chaque Bataillon pourra avoir en son sein un Soldat-infirmier.

Il existe une distinction entre les Soldats de l'active et les Réservistes.
Les Réservistes sont une force de défense pouvant suppléer à la Milice Civile, qui défend habituellement l'Avoyerie, en cas de conflit nécessitant des renforts en défense. Ces Soldats sont soumis aux mêmes règles que les Soldats de l'active.
Les Soldats de l'active sont amenés à se déplacer hors le Canton et sur tout le territoire du Canton pour y mener toute
opération ordonnée par l'EMC.
Tous les autres groupes autre que ceux de l'ACM sont interdits sauf autorisation de l'Avoyerie.


II. De la hiérarchie.

La hiérarchie de l’Armée Cantonale Moratoise (ACM), est découpée en 4 grades, eux-même rassemblés en 3 sections (officiers, sous-officiers, soldats).

Tous les grades sont soumis à l'obtention des Brevets d'Aptitudes Militaires.

Les Officiers : Lieutenant-Général et Colonel.
Ils sont au nombre de 2 et font partie de l’État Major Cantonal (EMC).
L’EMC est composé de 2 Officiers, le Lieutenant-Général et le Colonel, ainsi que l'Avoyer en place.

Le Lieutenant-Général
Il est nommé par l'Avoyer, en accord avec son prédécesseur.
Il dirige et gère la caserne prioritairement en accord avec l'EMC.
Toute décision prise doit être communiquée à l'Avoyerie.
Il a pour l’aider dans sa tâche, le Colonel.
Il siège également à l’EMC (normalement tout dirigeant d'armée cantonale doit y siéger).
Il est garant de l’autonomie de l’Armée Cantonale. Il a en charge la stratégie militaire de cette Armée.
Il est le garant de cette Armée et est responsable des décisions, des faits et gestes de cette Armée, en accord avec
l'Avoyer.
Il est passé maître dans l'Art du Commandement.

Le Colonel
Il est nommé par le Lieutenant-Général de cette Armée.
Il a en charge la gestion de la caserne, l’attribution des soldes, et la récolte des missions. Il commande la caserne en
l’absence de Lieutenant-Général. Il gère l’équipement et les soldes.
Le Colonel doit connaître les stratégies militaires et mettre en application celle qui sera la plus adéquate à l'événement en cours.
Il excelle dans l’Art du Commandement et a obtenu les 6 Brevets d'Aptitude Militaires.

Les Sous-Officiers: Sergent-chef
Le Sergent-Chef
Il est nommé par le Lieutenant-Général de cette armée.
Un Sergent-Chef est capable de gérer un groupe armé à lui seul.
Il gère un corps d’arme ou une lance.
Il maîtrise l’art de l’encadrement primaire et du recrutement]et a obtenu les 4 premiers Brevets d'Aptitudes Militaires.

Le Soldat
Le soldat
Il est admis par le Lieutenant-Général de cette Armée.
Le Soldat est l'élément de base d'une armée, il est le 1er maillon de la caserne, c'est le pilier. Il doit être prêt à défendre sa ville, son canton.

La nouvelle recrue est Soldat de 2ème Classe, puis soldat de 1ère Classe après passage de ses Brevets d'Aptitudes Militaires.

Brevets d'Aptitudes Militaires
Les Brevets d'Aptitudes Militaires, décernés au Soldat ayant accompli les exercices adéquats, valident la capacité de celui-ci à être opérationnel pour réaliser certaines tâches. Les brevets d'Aptitudes sont liés de manière ascendante. Chaque acquisition d'un Brevet nécessite de posséder les Brevets précédents.
Les Brevets d'Aptitudes Militaires comprennent les 6 échelons suivants :
1- Brevet de marche : capacité à suivre un groupe sans le perdre pendant plusieurs jours.
2- Brevet d'action : capacité à participer à une action synchronisée, de type manifestation, révolte, brigandage.
Ces deux Brevets sont nécessaires pour le passage de Soldat de 2ème Classe à Soldat de 1ère Classe. Il faut être Soldat de 1ère Classe minimum pour participer aux opérations militaires.
3- Brevet de commandement d'un Groupe : capacité à diriger un groupe de marche selon un itinéraire établi, ou jusqu'à une destination déterminée, à transmettre à ses membres les ordres d'actions, et à renvoyer un rapport à son Officier Supérieur.
4- Brevet de logistique : capacité à récupérer les soldes des Soldats auprès du Colonel et de l'Avoyer et de la distribuer.
Ces deux Brevets sont nécessaire à l'obtention du grade Sergent-Chef.
5- Brevet de commande de Bataillons : capacité à établir les itinéraires ou destinations des différents Bataillons, à leur transmettre les ordres d'actions, et à renvoyer un rapport détaillé à son supérieur hiérarchique.
6- Brevet de supervision d'exercice : capacité à superviser le passage d'un Brevet d'Aptitudes Militaires.
Ces deux Brevets sont nécessaires à l'obtention du grade de Colonel.


III. Soldes et budget

Soldes et rémunérations
L’Armée Cantonale Moratoise est sous les ordres premiers de l'EMC. L'Avoyerie se doit de payer un salaire convenable pour chaque jour de mobilisation. Les payements seront acceptés seulement si l'ordre provient de l'Avoyerie ou du Lieutenant-Général qui en préviendra l'Avoyerie. Tout abus sera considérer comme acte d'escroquerie.
Pour ses rémunérations le Sergent-Chef devra donner la liste des bénéficiaires avec son rapport d'activité au Colonel qui, après approbation du Lieutenant-Général, transmettra à l'Avoyerie. L'Avoyer donnera ensuite mandat au Sergent-Chef qui distribuera les soldes à ses Soldats.

Grille des soldes :
de 10 à 20 écus pour une mission passive sans risque avéré,
de 16 à 30 écus pour une mission passive à risque avéré,
de 16 à 30 écus pour une mission active sans risque avéré,
de 20 à 50 écus pour une mission active à risque avéré,
de 25 à 60 écus pour une mission confidentielle à très haut risque.
Un Sous-Officier pourra recevoir une solde supérieure de 0 à 10 écus à celle d'un Soldat.
L'EMC peut offrir une prime exceptionnelle de 1 à 200 écus à n'importe quel militaire en récompense d'un acte de bravoure.
La durée de la solde est laissée à l'estimation de l'EMC.

L'Avoyerie peut proposer des denrées à valeur équivalente de la solde.

Une aide éventuelle pourra être apportée par l'Avoyerie aux militaires pour leur équipement. Elle pourra être de 0 à 20 écus pour un bouclier et de 0 à 50 écus pour une épée.
Un Sous-Officier peut proposer un Soldat à une décoration ou à une promotion. Un Officier peut proposer un Soldat ou un Sous-Officier à une décoration ou à une promotion. Toute décoration ou promotion sera soumise à l'accord de l'EMC.

Budget
Le budget est à la charge de l'Avoyerie.
Le budget sert à payer les soldes, les primes exceptionnelles et les aides éventuelles à l'achat d'équipement.
Les dons à l'ACM sont autorisés et sont fait directement à l'Avoyerie en précisant la nature du don.
L'Avoyer se doit de prélever sur les bénéfices mensuels de l'Avoyerie suffisamment pour approvisionner le budget de l'ACM sans toutefois que l'économie de l'Avoyerie n'en pâtisse.
Il pourra être demandé un effort à la population par l'entremise d'un impôt exceptionnel ne pouvant dépasser dans le mois 6 écus par champ et 2 écus par échoppe en cas de conflit ou de nécessité de force majeure.


Voté par le Conseil Cantonal et promulgué à Murten le 15 avril 1457

Tamuril, Avoyer


_________________


Si vous voyez un grand blond... ne m'oubliez pas!


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 2 Avr - 02:25 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Avoyerie de murten Index du Forum -> Archive Morat -> Archive accueil avoyerie -> Hall d'entrée -> Registre des lois moratoises Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com