Avoyerie de murten Index du Forum
Avoyerie de murten Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

La fonction de Policier

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Avoyerie de murten Index du Forum -> Archive Morat -> Archives Bureaux du Conseil -> L'avoyerie -> Ecole d'administration cantonale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
rayanha
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2010
Messages: 1 506
Localisation: Morat
Féminin

MessagePosté le: Jeu 8 Avr - 12:30 (2010)    Sujet du message: La fonction de Policier Répondre en citant

Manuel de Procédures à l’intention des Officiers de Police de Murten

Ce petit manuel se propose d'aider le policier dans sa tâche journalière.
I - L’esclavagisme
Rappel : Faire travailler quelqu'un en dessous du minimum officiel.
Travail du policier : Il doit veiller à ce que le ou les minima en vigueur dans son district sont bien appliqués par la population.
Pour cela il doit régulièrement consulter la liste des contrats proposés et la liste des contrats signés, pour les trouver il suffit de se rendre à la mairie et de cliquer sur ‘Les offres d'emploi’ (cf. image ci-dessous)


Deux cas de figure peuvent se présenter :
1. Un contrat ne respectant pas la loi est proposé mais encore non accepté (première image précédente) :
Il est alors du devoir du policier de prévenir le contrevenant par courrier afin de lui permettre de rectifier son erreur. (cf. courrier type ci-dessous)
 
Citation:
Damoiselle, Dame, Sire (enlever les mentions inutiles) <nom du fautif>
Il est apparu aux Services de Polices du Canton de Murten que vous tentiez actuellement de recruter au salaire de XX écus, ce qui est inférieur à la grille des salaires en vigueur affichée à l'Avoyerie (Mairie).
Nous vous rappelons que le salaire minimum en vigueur pour une qualification XXx est de XXX écus.
Petit rappel
[mettre la grille des salaires]
Nous vous prions donc de bien vouloir régulariser la situation avec toute la célérité possible, dans le cas contraire des poursuites pour esclavagisme pourraient être intentées contre votre personne.
Cordialement,
Services de Polices du Canton de Murten, le [date] [mois] [année]

Si le fautif à le temps de retirer son offre et de la replacer à un tarif respectueux de la loi, il n'y a alors pas lieu de donner suite à cette affaire.

2. Un contrat frauduleux a déjà été signé (deuxième image précédente) :
Dans un premier temps le policier envoie un courrier pour demander le remboursement à la victime et à sa victime afin de la prévenir.
Pour le fautif :
Citation:
Damoiselle, Dame, Sire (enlever les mentions inutiles) <nom du fautif>
Il est apparu aux Services de Polices du Canton de Murten que vous aviez recruté <nom de la victime> au salaire de XX écus.
Nous vous rappelons que le salaire minimum en vigueur pour une qualification XXx est de XXX écus.
Petit rappel
[mettre la grille des salaires]
Vous avez deux (2) jours à dater de ce courrier pour nous contacter et fournir les preuves du remboursement à la victime.
Dans le cas contraire, nous nous verrons dans l'obligation d'intenter un procès contre vous pour esclavagisme.
Cordialement,
Services de Polices du Canton de Murten, le [date] [mois] [année]

Pour la victime :
Citation:
Damoiselle, Dame, Sire (enlever les mentions inutiles) <nom de la victime>
Il est apparu aux Services de Polices du Canton de Murten que vous aviez été recruté(e) par <nom du fautif> au salaire de XX écus.
Nous vous rappelons que le salaire minimum en vigueur dans le Canton de Murten est de XX écus pour une qualification XXx.
Petit rappel
[mettre la grille des salaires]
Nous avons demandé à votre employeur de vous rembourser la différence. Nous vous prions de nous contacter dès que votre employeur vous aura remboursé votre du.
En cas de refus de sa part nous vous demandons de nous prévenir afin de transmettre le dossier à la Justice pour un éventuel procès au motif d'esclavagisme où vous serez appelé(e) à témoigner.
Cordialement,
Services de Polices du Canton de Murten, le [date] [mois] [année]

Si le fautif ne rembourse pas le policier doit prévenir le fautif et transmettre l’affaire à la justice (voir : VI - Le policier et sa hiérarchie à la fin de ce manuel).
Pour le fautif :
Citation:
Damoiselle, Dame, Sire (enlever les mentions inutiles) <nom du fautif>
Vous n'avez pas répondu à notre courrier du  [date] [mois] [année] concernant l'embauche illégale de <nom de la victime> au salaire de XX écus.
L’affaire a été transmise à la justice, et il est possible qu’un procès à votre encontre soit prochainement ouvert au motif d’esclavagisme.
Cordialement,
Services de Polices du Canton de Murten, le [date] [mois] [année]

II - Le banditisme
Rappel : Le banditisme est le fait d'agresser sur les routes les passants afin de les dépouiller de leur inventaire.
Travail du policier: Le policier doit veiller à limiter de telles actions et à ce que les coupable soient punis.
1. Pour faire condamner les coupables rien de plus simple, en effet une fois le méfait commis la victime connait ses agresseurs, il suffit donc qu'elle vous communique une capture d'écran de ses événements et vous n'aurez plus qu'à contacter votre hiérarchie pour ouvrir un procès.
Remarque : Il est aussi bon de vérifier que le lieu de l'agression soit bien sous votre juridiction avant de contacter votre hiérarchie, pour cela je vous recommande de vérifier la position des nœuds des routes sur la carte par rapport aux frontières.
2. Pour limiter le banditisme sur les routes autours de votre ville il existe deux méthodes complémentaires:
    2.1 Faire des patrouilles régulières sur celles-ci avec quelques hommes, après avoir croisé et identifié quelques groupes de brigands, ces derniers devraient se faire plus rares dans les environs, il faut aussi penser à paramétrer les options du déplacement en groupe de façon à ce que le groupe reste uni, avoir une bonne force et des armes est utile mais non indispensable, le but étant surtout d'obtenir l'identité des bandits, donc n'emmener que le strict nécessaire, à noter que cette fonction peut déjà être rempli par un groupe spécialiser dans votre région et que cela vous fera donc moins de travail. Pensez toutefois à établir le contact avec ce groupe afin qu'il vous fournisse les captures d'écrans recherchées.
    2.2 Communiquer avec les victimes afin de les inciter à se déplacer en groupe dorénavant afin qu'elles augmentent leur sécurité en cours de voyage. Cette protection peut être assuré par plusieurs marchands voyageant ensemble ou encore avec l'aide de groupe de "mercenaires" ou éventuellement de forces officielles de certains comtés/duchés.
III - La spéculation
Rappel de la loi : Il est interdit de revendre pour un prix plus élevé une marchandise ayant été acheté sur le même marché.
Travail du policier : Ce dernier doit veiller à ce que cette méthode ne soit pas utilisé par des individus souhaitant s'enrichir sans effort.
Il y a plusieurs types de spéculateurs et donc plusieurs façon de les identifier (ce qui suit n'est qu'une version résumé, tant la spéculation est un domaine vaste, on pourrait faire un topic rien que pour elle) :
Dans tous les cas suivants il faut la coopération des habitants de la ville qui vous signalent quand on leur achète quelque chose d'étrange (du genre un meunier qui vient te signaler qu'un forgeron lui a acheter de la farine, un producteur de maïs qui constate qu'un concurrent lui a acheter plusieurs sac de maïs,...).
Ensuite il faudra racheter quelques unes des marchandises suspectes (vendu un peu plus chère que les autres généralement) et vérifier si le nom du suspect apparait ou non dans le log d'achat (Menu événement):
1) Dans les villes ou la mairie rachète régulièrement des denrées sur le marché des joueurs à prix défini à l'avance.
Il arrive dans ce cas que certain en profite pour acheter les produit vendu en dessous du prix défini et le remette en vente au prix défini par la mairie.
Dans ce cas un bon moyen est de demander au maire de vous fournir le log de ses achats pour la mairie et de comparer les noms, mais dans ce cas il faut vous préparer à éplucher ce log tous les jours..
2) La spéculation à l'ancienne tout en finesse avec prix exorbitant.
Là il faut que le policier (ou la mairie) achète le produit couteux pour avoir le nom du vendeur, ensuite vérifier si il est capable de produire ce produit, si ce n'est pas le cas vous serez fixés.
3) Le spéculateur un peu plus astucieux que la moyenne.
Celui-là spécule avec des produits qu'il est capable de produire, c'est très dure à prouver mais pas impossible avec la coopération du village et si la spéculation se fait sur une assez grande quantité. (voir ci dessus)
4) Le spéculateur occasionnel, ou "l'occasion fait le larron".
Celui-là va profité d'un produit extrêmement peu chère sur le marché de joueur pour l'acheter et le refourguer à la mairie en vente automatique, c'est assez rare et à ma connaissance pas vraiment de moyen de les prendre en flagrant délit.
Remarque : quand le policier fait un achat de vérification il ne doit évidement jamais remettre le produits en vente plus chère qu'il ne l'a acheter. A noter aussi que certaines mairies seraient prêtes à subventionner ce genre de rachat de vérification, à vous d'en discuter avec votre maire.
IV - L'escroquerie
Rappel de la loi : L'escroquerie consiste en la revente à un prix supérieur à celui donné dans la Grille des Prix.
Travail du policier : Veiller à ce qu'une telle conduite soit aussi limité que possible, afin d'éviter une inflation galopante.
Pour repérer cela il suffit de consulter le marché des joueurs, et d'acheter l'éventuelle marchandise frauduleuse.
Une fois le nom du fautif connu, lui envoyer un courrier en rappelant la loi.
Citation:
Damoiselle, Dame, Sire (enlever les mentions inutiles) <nom du fautif>
Il est apparu aux Services de Polices du Canton de Murten que vous ne respectiez pas la grille des prix établie par notre Avoyer et affichée en Mairie.
(Détail de la grille des prix )
Effectivement,
(Preuve c'est a dire vos événements)
Vous avez deux (2) jours pour nous rembourser ce(s) produit(s) au montant acheté ainsi que le montant d'une amende de 5 écus.
Si dans les deux (2) jours vous ne nous avez pas contacté nous nous verrons dans l'obligation de transmettre votre dossier au Tribunal Cantonal de Murten pour un éventuel procès au motif d'escroquerie.
Nous vous prions donc de bien vouloir vendre désormais vos produits à un prix plus raisonnable.
Cordialement,
Services de Polices du Canton de Murten, le [date] [mois] [année]

V - Troubles de l'ordre publique
Rappel : Est considéré comme un appel au trouble tout propos sérieux prononcé publiquement incitant à commettre un délit ou un crime. Ainsi tout appel à la révolte, à la dégradation du marché, au meurtre, à la sédition etc….
Travail du policier : Réunir les indices probants indiquant un possible trouble de l'ordre publique (témoignages, copies d'écran,...) et transmettre les pièces du dossier au Lieutenant de Police.
VI Sorcellerie
Rappel : se définit comme l’apprentissage et/ou la pratique de rituels magiques, sans intervention divine. La création et l’usage de créatures est considéré comme un crime de sorcellerie. Invoquer les puissances occultes pour obtenir de serviles créatures humanoïdes dans l’intention de causer des dommages matériels au Canton de Murten ou à un citoyen moratois, est considéré comme un crime de sorcellerie.
Travail du policier : Réunir les indices probants indiquant un possible crime de sorcellerie (témoignages, copies d'écran,...) et transmettre les pièces du dossier au Lieutenant de Police.
VII - Dossier et dépôt de plainte
1. Dossier
Rappel : Pour qu'une plainte soit valable il faut constituer un dossier.
Travail du policier : Le policier réunit toutes les pièces suivantes qui seront remise au Lieutenant de Police qui le transmettra avec la plainte au Procureur.
Pièces du dossier :
* Type d'infraction
* Date de l'infraction
* Lieu de l'infraction
* Nom du suspect
* Nom du chargé d'enquête (Lieutenant ou sergent de police) et/ou du plaignant (si plainte d'un citoyen)
* Éventuelles captures d'écran
* Nom de la victime éventuelle
* Nom du(es) témoin(s) éventuel(s)
* Rapport d'intervention : Mettre ici tous les courriers reçus et envoyés au contrevenant
2. Dépôt de plainte
Rappel : Pour qu'une plainte soit valable il faut constituer un dossier.
Travail du Lieutenant de Police : Il contrôle la validité des pièces du dossier avant transmission.
Citation:
Ville de Murten
Date :
Contre
Damoiselle, Dame, Sire (enlever les mentions inutiles) <nom du fautif>
Pour Esclavagisme / Banditisme / Spéculation / Escroquerie / Troubles à l’ordre public / Révolte / Propos injurieux / Trahison /Haute trahison / Sorcellerie (enlever les mentions inutiles)
Pièces du dossier :
Lieutenant de Police du Canton de Murten

VIII - Le policier et sa hiérarchie
1) Le policier constate une infraction, et la signale à son supérieur direct : Le Lieutenant de Police.
2) Le Lieutenant de Police consulte le rapport transmis par son policier, si le dossier lui parait assez complet il transmet au Procureur, sinon il demande au policier un complément d'enquête.
3) Le Procureur consulte le dossier transmis par le Lieutenant de Police, si la plainte lui parait recevable il ouvre un procès, sinon il peu classer l'affaire sans suite.
Remarque : Dans les cas évoquer plus tôt les affaires ne seront normalement jamais classé sans suite, ce genre de traitement étant généralement réservé à certaines plaintes RP de citoyen (ex: plainte pour diffamation, ... )
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité






MessagePosté le: Jeu 8 Avr - 12:30 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Avoyerie de murten Index du Forum -> Archive Morat -> Archives Bureaux du Conseil -> L'avoyerie -> Ecole d'administration cantonale Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com